Voici un article rédigé il y a quelques années et que j’avais intitulé « Le dernier vœu de Pierre Cladel ». Il est vrai que le père de Léon, sentant sa dernière heure venue, se désespérait de voir son fils s’entêter dans un domaine auquel il ne voulait croire. Paul Arène, écrivain, journaliste et ami de Léon eut l’idée d’écrire un article dans le quotidien que Pierre Cladel lisait tous les soirs, Le Petit Journal, afin de mettre en valeur Le Bouscassié, le dernier roman du « petiot » et prouver ainsi qu’il se faisait un nom dans la littérature.

J’ai ajouté à la fin de ce texte l’article de Paul Arène dans son intégralité.

Pour le consulter, il suffit de cliquer sur le lien suivant :

http://leoncladel.fr/wp-content/uploads/2019/11/Le-dernier-voeu-de-Pierre-Cladel.pdf

Bonne lecture. F M.